vendredi 4 août 2017

COURRIER D'ANITA...

Bonjour Brigitte,

Un besoin de prendre ma plume ce matin après t'avoir lue toute la journée d'hier.

Merci, oui merci Brigitte ; il n'y a pas de hasard...

Depuis des mois voire des années, j'ai des soucis de santé inexpliqués, incohérents. De multiples examens, de multiples médicaments que je prenais "contre mon coeur" (à contre coeur). Et puis, le 9 juillet 2017, tu as publié (sur ta page FaceBook) le témoignage d'une femme sur les conséquences de la stérilisation par méthode ESSURE... Ah que de points communs avec ma santé...

De suite, j'ai contacté ma gynéco et du coup, je me suis fait retirer les implants mardi matin... Ils n'ont pas eu à toucher à mon utérus...

Comment occuper mes 15 jours de convalescence ? Et bien, on regarde dans la bibliothèque et l'on découvre ton tome 2, MERCI MA PETITE MAMAN, que je n'avais pas encore lu...

Je l'ai dévoré hier de 6 H 30 à 23 H. Bonheur de te lire, de te découvrir, de te connaître un peu plus... Toi force de la nature.

Ne t'abaisses pas aux quelques personnes qui te critiquent... Ces grains de sable montrent la faiblesse de ces humains rongés simplement par l'envie, la jalousie, le remord de ne pas avoir eu le courage, la force de caractère que tu as eu, que tu as et que tu auras....

Combien aurait baissé les bras face à toutes les expériences de ta vie ? Beaucoup...

Je vois ma maman souffrir depuis le 4/11/2003 puis second drame le 26/02/2004.... Des dates qui au cours de la lecture de ton livre, m'ont fait raisonnance*... Maman attend de rejoindre l'au-delà et dans une morosité, une souffrance que j'ai peine à supporter à chacune de mes visites.

Les circonstances font qu'elle reste dans la colère. Faire confiance à la justice n'est plus pour elle possible...

Bientôt son anniversaire. Le 10 août elle aura.... je ne sais pas. Elle reste maman et je n'attache pas d'importance aux âges.

Te rappelles-tu de l' écriture sur sa main que je t'ai envoyée ? Je me dis que même si c'est peu visible, une âme de là-haut peut peut-être décrypter...

Beaucoup de personnes proches de maman et des jeunes sont dans l'Invisible. Mon appel sera peut-être entendu par l'un ou l'autre. J'aimerais tellement lui offrir ce cadeau... Même si c'est un simple mot, elle s'en contentera , tellement dans l'attente...

Hâte de lire ton prochain livre... Tu ne peux pas nous laisser sur cette fin... Elle est belle comme toute ton oeuvre mais sachant les événements de l'année, il t'a fallu sûrement encore beaucoup de courage pour parvenir à cette réunification  de ta petite et grande à la fois, famille.

Je t'aime Brigitte pour ce que tu offres au monde. Merci pour tous les bienfaits que j'ai reçus par ta générosité.

Bonne continuation, ton histoire est l'espoir pour le désespéré.

Je t'embrasse très fort avec bienveillance . Anita

Anita a bien écrit ce mot ainsi...




Aucun commentaire: